Blindtext

Importations directes USA

Ce qu'il faut savoir sur l'importation de véhicules en provenance d'Amérique du Nord:

Achat en Suisse d'un import direct américain:
Le marché de l'automobile nord-américain fonctionne autrement que la marché européen. La principale différence consiste dans le fait que les Américains commandent rarement des véhicules en fonction de souhaits particuliers. L'Américain se rend dans le magasin, choisit un véhicule et veut le conduire dès le lendemain. C'est pour cette raison que les revendeurs américains ont le plus souvent de grands entrepôts avec des véhicules offrant couleurs et équipements correspondant au goût des consommateurs finaux américains.

Les prix sont souvent des prix de jour. Il existe naturellement un prix indicatif que l'on peut constater soi-même sur Internet, mais les Américains exigent pour des modèles très demandés souvent plus que le prix catalogue (généralement appelé MSRP/PDSF) et donnent des primes substantielles pour des véhicules invendables. Les revendeurs américains ne peuvent vendre qu'à des sociétés ou à des particuliers résidant aux États-Unis ou au Canada. Là-bas, on a donc besoin soit d'un peu d'habieté dans les négociations, soit d'un intermédiaire.

Comment teste-t-on un revendeur?

  • Est-il membre de la VFAS ou peut-il au moins prouver son identité?
  • A-t-il un siège social en bonne et due forme où on peut se rendre?
  • A-t-il une offre réelle qu'on peut venir voir?
  • Renonce-t-il à un apport pour les véhicules courants?
  • Ce revendeur existe-t-il depuis longtemps?
  • Où peut-on acheter?


L'ensemble des membres de la VFAS répondent aux conditions fixées par la direction cantonale des routes et de la circulation routière et possèdent une enseigne commerciale. La réputation, la compétence technique et le respect des prescriptions environnementales de ces entreprises sont donc garantis. Les revendeurs affiliés à la VFAS suivent les directives de l'association en matière d'importation, établissent des contrats de vente où tout est écrit noir sur blanc, n'exigent aucun apport et livrent le plus souvent clé en main. Vous pouvez faire votre acquisition en toute sécurité.

Importateur direct suisse ou importation par ses propres moyens: quelle est la meilleure solution?

L'essentiel:
En principe, on peut dire qu'acheter un véhicule chez un importateur direct suisse ne présente aucune difficulté. C'est un professionnel qui connaît parfaitement toutes les lois régissant les opérations d'achat, de livraison et d'immatriculation. Résultat: le client ne doit supporter aucun frais découlant de formalités administratives.

Le savoir-faire à l'achat:
Les conditions diffèrent selon les pays, que la voiture soit neuve ou d'occasion. Même entre les pays européens, il peut exister des différences notables. L'importateur direct responsable de ce secteur d'activité sait où et quel véhicule il peut se procurer à un moment donné et dans les conditions les plus avantageuses possibles. Un particulier n'a pas accès à ces informations.

Conditions de change:
Les particuliers doivent savoir que les importateurs directs travaillent avec les devises étrangères sur une grande échelle. Ils profitent donc de bien meilleures conditions de change qu'un particulier qui a besoin d'un montant comparativement bien plus faible en monnaie étrangère.

Risque:
Dans le cadre de la vente ou l'achat d'automobiles (B2B également), les transactions comportent presque toujours le versement d'un acompte. En tant que client, vous courez donc un risque important de défection en virant de l'argent à l'avance à un garagiste étranger. Si celui-ci ne respecte pas son engagement et ne livre pas le véhicule, cela devient ensuite très compliqué, parce que l'acte commercial se fait sur deux territoires différents, avec des législations différentes. Dans de nombreux cas, le client perd son argent et repart bredouille.

Marge:
Naturellement, l'importateur direct affilié à la VFAS gagne lui aussi de l'argent sur le véhicule qu'il vend. Cependant, il ne fait pas ses calculs au moyen de tarifs, mais détermine le prix de vente au cours d'un calcul de majoration tenant compte de son gain minimal. Les offres d'importation directe sont donc de toute façon équitables.

Frais de transfert:
En outre, l'importation d'une voiture en Suisse coûte à l'importateur 8% de TVA et 4% d'impôt automobile et frais de douane annexe. De surcroît, il doit encore régler une taxe pondérale par 100kg de poids du véhicule s'il ne possède pas le formulaire EUR-1. Enfin, il y a aussi des frais de transport qui ne sont pas négligeables. Les clients doivent en tenir compte en comparant les prix. Si vous vous décidez pour l'importation individuelle, notre partenaire de transport est prêt pour vous soumettre une offre (site internet: cliquez sur le logo!):

LPL Automotive GmbH

Geo-Plate-Strasse 1

DE-27568 Bremerhaven

Tel: +49 471 948 16 57

Classic Cars & Youngtimer: jasmin.vonbargen@lplauto.com

Voitures nouvelles: bernd.schaa@lplauto.com

 

Taxation du CO2:
À compter du 1/7/2012, il faut verser en Suisse pour tous les véhicules neufs une taxe sur le CO2. Si l'achat est effectué chez un importateur direct affilié à la VFAS, le prix affiché inclut déjà le montant de la taxe, alors que si c'est vous qui importez le véhicule, il vous revient de calculer la pénaltié, de payer et de récupérer vous-même les attestations correspondantes.

Homologation:
L'homologation en Suisse est très complexe et ne peut patiquement être effectuée que par des sociétés spécialisées. Il faut de preuves de conformités pour les émissions, le bruit et les crashtests. Mais il y a aussi d'innombrables dispositions particulières à respecter, comme par ex. certaines règles pour l'éclairage, le computer de vitesse ou les pneus aux normes de l'UE etc... En plus, la réglementation Suisse change sans arrêt.

Immatriculation:
Chaque véhicule importé directement doit être inspecté par les autorités cantonales. Cela a des conséquences financières. Cet élément est également pris en charge par l'importateur direct affilié à la VFAS pour le client final.

Résumé: De nombreux revendeurs suisses ont aujourd'hui des véhicules en stock qui sont importés des États-Unis et peuvent être livré immédiatement. Cela répond aux attentes des clients et permet de conclure l'affaire rapidement et en toute sécurité. La VFAS déconseille expressément d'importer un véhicule par ses propres moyens, car les règles d'immatriculation et de régulation commerciale sont quasiment impossibles à maîtriser. Bénéficiez quoi qu'il arrive des services d'un importateur direct estampillé VFAS!